> Blog se chauffer au bois

Micro-cogénération: l’autonomie énergétique de votre logement!


Produire chez vous une chaleur agréable, de l’électricité et de l’eau chaude sanitaire en même temps, c’est désormais possible avec le micro-congénérateur, la chaudière à bois de demain!
 

La micro-cogénération est un concept récent en France. Cette nouvelle technologie, alimentée généralement par biomasse permet la production locale d’électricité et de chaleur et réduit sérieusement la consommation d’énergie primaire et les rejets de gaz à effets de serre.

Comment ça fonctionne?

En plus de l’eau chaude pour le chauffage central et l’eau chaude sanitaire, la chaudière à micro-cogénération produit de l’électricité pour les besoins de toute la famille. Comment fonctionne-t-elle? Le micro-cogénérateur est une chaudière à condensation qui produit de la chaleur normalement comme toutes les chaudières modernes et qui est en plus équipée d’un alternateur qui produit de l’électricité. Le concept de la micro-cogénération (appelée aussi MCHP, Micro Combined Heat and Power), repose sur la production simultanée d’électricité et de chaleur avec des rendements exceptionnels de 85 %. La chaudière de micro-cogénération fonctionne généralement au bois ou au fioul.

Est-ce vraiment intéressant?

La technologie de micro-cogénération, inscrite dans le plan Bois-Energie de l’ADEME,  possède de nombreux avantages. En plus des multiples atouts environnementaux, les micro-cogénérateurs sont des appareils très performants qui possèdent un rendement énergétique très élevé. En outre, ils fonctionnent aussi bien au granulé qu’à la plaquette forestière. Les micro-cogénérateurs sont très faciles à utiliser et surtout, à entretenir. Ils demandent un contrôle de fonctionnement et de sécurité seulement une fois par an.

Néanmoins, le système de micro-cogénération coûte nettement plus cher qu’une chaudière à bois classique. Son prix oscille toujours entre 15 000 et 20 000 euros, hors pose. En plus, à part le prix d’appareil, il vous faut aussi prendre en considération les coûts de système d’accumulation d’eau et de raccordement au réseau, ainsi que des dépenses importantes sur l‘installation.

Au final le coût à l’achat reste encore un peu cher pour être vraiment rentable, mais il offre la perspective très réjouissante d’offrir à tout bâtiment une réelle autonomie énergétique sur la base d’énergies renouvelables.

Pour chiffrer rapidement votre projet, nous mettons à votre disposition Clearprice, un outil de chiffrage innovant, précis et 100% gratuit.
Comment fonctionne-t-il ? En recueillant les devis de la communauté, l’outil se construit une base de données comportant tous les devis collectés. Ainsi, lorsque vous utiliser Clearprice, il interroge sa base de données pour vous proposer un chiffrage précis correspondant à votre projet.

Pour en savoir plus sur le système innovant de la micro-cogénération, cliquez sur le lien.

Par Inna BIEI

7 Responses to Micro-cogénération: l’autonomie énergétique de votre logement!

  1. Bonjour,

    On reste un peu sur notre faim.
    C’est pas gentil de faire des effets d’annonce quand il n’existe pas encore de produits disponibles sur le marché. Ils apparaissent, disparaissent.
    Pour donner une crédibilité à la micro-cogénération bois, il faut faire des articles sur les installations existantes. Ca, ça serait de l’information.
    Il faudrait aussi distinguer les systèmes à Stirling (style Sunmachine), les systèmes pistons à vapeur (Exoes), et les cycles rankine organique (société Lyonnaise/maltaise qui a disparu).
    Il serait bon aussi de parler de tarifs de rachat, et expliquer pourquoi le gouvernement ne soutien pas la cogénération en-dessous de 1 MWel.
    Désolé pour l’impertinence, mais le sujet mérité être traité plus en profondeur.

  2. Bonjour !
    Cet article a été rédigé en vue de présenter en général le concept de micro-cogénération à nos internautes, donc il ne s’agit surement pas d’une quelconque annonce. Quant aux installations existantes dans ce domaine, vous pouvez trouver l’information nécessaire dans les autres articles sur notre blog.

    Cordialement,
    Equipe du site se-chauffer-au-bois.com

  3. “La chaudière de micro-cogénération fonctionne généralement au bois ou au fioul.”
    pour le fioul on peut appeler cela un groupe électrogène avec récupération de chaleur et ça peut se développer rapidement si on décide réellement l’abandon du nucléaire (je crois même que total l’avait fait, du temps où l’on avait des idées

  4. comprends pas du tout ou en est la microcogénération ; pour moi le but est de produire de l électricité a partir d un point de chauffage ce qui parait simpliste lorsque je me réfère au fait qu’ il y a 60 ans mon grand père réalisait déjà cette prouesse a partir d une chaudière ou il produisait sa propre énergie électrique pour sa scierie .
    A ce jour et malgrès beaucoup de recherche et a une époque ou cette technique serait d une grande utilité et source d économie je suis dans l incapacité de trouvez un fabricant capable de réaliser un projet destine a une utilisation personnelle .Le pourquoi je le connais mais si quel qu un avait des connaissances et m’orienter pour satisfaire a mes recherches je lui en serait très reconnaissant .
    PS arretons de bloquer la technologie pour le profi du profi ……c est pas comme cela que notre societe va progresser !!!!!!

    • C’est un sujet qui me passionne. Mais seul, je n’arrive pas à me remuer assez pour avancer. (Bon, on a quand même démaré un projet de chauffe eau solaire auto_construit; ET CA MARCHE…) Si tu as besoin d’un coup de main, pour que ce projet avance, je serai trés heureux de participer. Philippe

    • j’ai une chaudière chauff centrale à bois (buches) et si il y a une panne de courant il faudra faire tourner le circulateur avec un petit générateur à essence ça ira mais c’est dommage de bruler de l’essence .
      Votre grand père avait donc un “équipement” permettant de produire l’électricité. Cela devait donc être une sorte de turbine qui tournait avec la vapeur d’eau issue de la chaudière ?
      d’après ce que j’ai lu l’invention date de très longtemps (19eme siècle)
      Il faut persévérer…
      ce genre d’équipement ferait gagner de l’autonomie
      si je peux être utile …

Leave a reply