Le budget

J’ai fait venir 3 installateurs et les devis vont du simple au double. Comment choisir ?

Vous venez de réaliser un ou plusieurs devis auprès d’installateurs de chaudières. Il s’agit maintenant de faire un choix, mais les différences de prix vous alarment. Premièrement, vérifiez que les devis comportent bien les informations suivantes :

  • prix et quantités des pièces et des matériaux nécessaires à l’installation ;
  • prix de la main d’œuvre ;
  • montant de la TVA ;
  • durée prévue du chantier et éventuels délais ;
  • mentions légales conformes.

Posez-vous ensuite les bonnes questions : d’où viennent les différences de prix ? Méfiez-vous des devis à trop bon marché, les pièces et matériaux ne répondent peut-être pas à toutes les normes en vigueur. Vérifiez s’il est fait mention d’un service après-vente et d’un suivi proposé par l’installateur, cela peut être un poste supplémentaire de dépense, mais qui se révélera bien utile en cas de problèmes. Cet aspect est non-négligeable, surtout pour les appareils fonctionnant aux granulés et qui nécessitent un entretien régulier.

Si vous souhaitez bénéficier du crédit d’impôt ou d’aides financières, veillez à ce que votre installateur soit certifié RGE.

Quelles sont les autres aides possibles ?

  • L’Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) : aide au financement de travaux pour l’amélioration de la consommation énergétique accordée jusqu’en décembre 2015. Elle est accordée sous conditions pour des travaux d’installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage. Pour l’obtenir vous devez être propriétaire (occupant ou non) de votre logement et ce dernier doit avoir été construit avant 1990. Il n’existe pas de plafond de ressources pour obtenir le PTZ, l’accord étant soumis à l’appréciation de la banque. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise artisanale certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En savoir plus sur l’Eco-PTZ
  • Aide de l’Anah : vous pouvez prétendre à une aide de l’Anah pour des travaux visant à améliorer les performances thermiques de votre logement. Vous devez au préalable établir un diagnostic initial (dans le cadre d’une procédure administrative ou réalisée par un professionnel). Après les travaux, une nouvelle évaluation énergétique doit être réalisée et votre logement doit alors atteindre un niveau de performance énergétique correspondant à l’étiquette D. Pour bénéficier de cette aide, vous devez être propriétaire occupant (sous conditions de ressources) ou bailleur (sous conditions de loyers modérés). En savoir plus sur l’Anah
  • Aides des collectivités territoriales : communes, communautés de communes, départements et régions peuvent vous aider financièrement dans vos projets de travaux s’ils visent à faire des économies d’énergie. Les types d’aides et leurs conditions d’attribution diffèrent en fonction de chaque organisme, il convient donc de se rapprocher de chacun pour connaître les modalités exactes. Les aides locales restent cumulables avec les autres aides de type crédit d’impôt, Eco-prêt ou aide de l’Anah.
  • TVA à 5,5% : depuis le 01/01/2014, l’Etat a mis en place une TVA à taux réduit (5,5%) pour les travaux de rénovation énergétique. Le taux s’applique aussi bien à l’achat de matériel qu’au coût de la main d’oeuvre, pour tout travaux d’économies d’énergie dans une habitation de plus de deux ans. Vous devrez tout de même acheter le matériel auprès de l’artisan-installateur. Pour bénéficier de cet avantage, remplissez avant le lancement des travaux une attestation sur la nature des travaux. Elle permettra à l’artisan de vous facturer en appliquant le taux de TVA réduit. Il faut donc la remettre avant l’étape de facturation, mais n’hésitez pas à demander l’aide de votre artisan pour faire l’attestation correctement.

Comment obtenir la Prime Énergie ?

La prime énergie est un autre dispositif d’aide financière pour les travaux d’économies d’énergie. Cette aide est cumulable avec le crédit d’impôt. Le montant de la prime accordée varie en fonction du type de travaux à réaliser et de la zone géographique. La démarche pour obtenir une prime énergie commence par une inscription en ligne avant le début des travaux. Les travaux pourront commencer une fois la Prime accordée. Vous êtes libre de choisir votre artisan, mais à partir du 01/07/2015, il devra être certifié RGE. La demande est validée une fois les travaux terminés et le dossier complet renvoyé. Le dossier doit comporter les éléments suivants :

  • une copie de la facture des travaux avec le prix des matériaux et de la main d’oeuvre, la signature de l’artisan, les mentions techniques. La facture doit être émise après la fin des travaux.
  • une copie du devis, daté et signé par le candidat à la prime
  • une attestation sur l’honneur, signée par l’installateur et le candidat. Le document est téléchargeable sur le site http://www.primesenergie.fr/, dans l’espace personnel du candidat.

Une fois le dossier validé, vous recevez dans les 4 semaines un chèque qui vous rembourse une majeure partie de vos certificats d’économies d’énergie.

Comment obtenir un crédit d’impôt ? Suis-je éligible si j’installe mon appareil moi-même ?

Le crédit d’impôt Transition Énergétique est un dispositif mis en place pour aider les particuliers qui effectuent des travaux dans leur habitation afin de faire des économies d’énergie. Il s’applique donc dans le cadre d’une installation d’appareil de chauffage au bois. Si vous y faites appel, vous aurez droit à un crédit de 30% du montant des dépenses payées (la main d’oeuvre est exclue). Attention, le montant des dépenses est plafonné à 8.000€ pour une personne seule et à 16.000 pour un couple. Les conditions à respecter pour obtenir ce crédit sont les suivantes :

  • équiper sa résidence principale
  • le logement doit être achevé depuis plus de deux ans
  • les travaux doivent être payés entre septembre 2014 et décembre 2015
  • l’artisan doit être certifié RGE et fournir les matériaux.

Le crédit d’impôt peut se cumuler avec un prêt à taux zéro selon votre plafond de ressources. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique remplace l’ancien crédit d’impôt en faveur du développement durable depuis septembre 2014.

Conseils & Astuces

La prime énergie, un bon coup de pouce

Vous êtes beaucoup à connaître le désormais très populaire crédit d’impôt mais savez vous qu’il existe une autre aide cumulable au crédit d’impôt ? Elle vous permettrait de réduire encore la facture de votre projet et ainsi, le rentabiliser plus rapide …

Lire la suite

Entretenir son poêle à bois, comment faire ?

Pour cela, nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes: Vérifiez que l’appareil est froid avant de procéder à son nettoyage. Nettoyez la vitre: Pour ce faire,vous pouvez utiliser un papier absorbant, ou tout simplement du papier journal froiss …

Lire la suite

Chiffrer son projet avant même de contacter un installateur

Chez se-chauffer-au-bois.com, nous sommes tous convaincus qu’un chiffrage vous permet d’être mieux armés pour mener à terme votre projet de chauffage au bois. Pour vous en convaincre, nous avons listé quelques points qui rendent indispensable le chiffr …

Lire la suite
se-chauffer-au-bois.com