Les normes d’installation de votre conduit de fumée

conduit de fumée

Des procédures en vigueur ont été mises en place pour que l’installation d’un conduit de fumée soit effectuée dans les normes. Celles-ci sont contenues dans un document technique et doivent être assimilées avant toute tâche.

>> Mon projet de chauffage est-il adapté à ma maison ?

Les règles générales pour le conduit de fumée

Le Document Technique Unifié

Connu sous le sigle DTU 24.1, il sert de base pour tout ce qui touche les conduits. C’est le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment qui l’a élaboré. Ainsi, le nombre de coudes à respecter suivant l’axe de la machine est un exemple de technicité à appliquer. Mais il y est également la question de règles pour la profession.

>> Pour consulter les autres normes, assurant la qualité du chauffage au bois, cliquez ici!

Le tirage

Cette partie touche la capacité de la chaudière à renouveler l’air qui est en circulation dans les conduits durant la combustion. Les phénomènes physiques sur l’air chaud et froid sont les principes de base de cette partie. Pour que les intempéries, pluies et vents, ne perturbent pas le tirage de la cheminée, il faut qu’un limiteur soit placé sur ce dispositif.

>> Pour trouver toute l’information sur le bois bûches, granulés, plaquettes forestières, bois reconstitué, cliquez ici!

Normes et dimensions

Les dimensions du conduit et la taille de la cheminée

La dimension minimale est de 20cm x 20cm. Mais la règle est que le conduit soit 1,5 à 2 fois supérieur au volume du foyer lorsque la cheminée est de petite taille. Et pour celles de grande taille, il doit être égal ou une fois et demie supérieur à ce volume.

Emplacement de ce dispositif et mesure du toit

Pour la sécurité, il faut que le combustible utilisé et le conduit soient éloignés d’au moins 16 cm. La surface intérieure de ce dernier doit faire plus de 250 cm2. De plus, les coudes ne doivent pas être plus de deux. C’est la condition pour que la fumée ne stagne pas dans ces tubes. Son étanchéité doit aussi permettre d’assurer que la température ne doit pas être supérieure à 50°C pour éviter les brûlures par contact.

Pour les mesures au niveau de la toiture, il faut qu’il ait une hauteur de 40 cm au-dessus du faîte et que les autres habitations soient à plus de 8m. Si le toit fait une pente de 15°, il faut que le dépassement soit à plus de 1,20m.