Le Mag

se-chauffer-au-bois.com

null

Par Arnaud Cottin, cofondateur de 2-30 Média et directeur de la publication de se-chauffer-au-bois.com
Conseils
05/07/13

Interview de Vincent BERNARD: maison en bois, chauffage au bois et RT2012

Maison-ossature-bois

La RT 2012 est en place depuis maintenant plus de 6 mois. Se-chauffer-au-bois.com a voulu se renseigner sur comment les choses évoluaient sur le terrain. Quels changements pour le constructeur? Pour le client? Vincent Bernard, maître d’oeuvre pour Maison Eco Malin a accepté de répondre à ces questions et nous a donné son avis sur la place du chauffage au bois dans cette nouvelle RT 2012.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, pourriez-vous vous présenter rapidement ainsi que votre société ?

Oui, je suis Vincent BERNARD, maître d’œuvre, je construis de la maison individuelle et principalement des maisons en ossatures bois. La société Maison Eco Malin a été créée en 2006, elle est le résultat d’un regroupement d’artisan qui travaille en partenariat avec un webmaster. En dehors de la maison individuelle, nous sommes aussi présents sur le marché public : construction d’écoles, maisons médicales etc.

D’accord, très bien. Nous allons maintenant aborder les questions relatives à la maison en bois, chauffage au bois et RT 2012. Quels impacts a eu la RT 2012 sur votre métier ?

(rire) Elle l’a rendu plus difficile ! Notamment au niveau des permis de construire qui sont de plus en plus compliqués à obtenir.

Il n’y a que sur le permis de construire qu’il y a eu un changement ?

En fait la RT2012 est un bien, c’est bon pour tout le monde mais le changement est trop rapide car on a des dépenses supplémentaires, nous sommes obligés de faire appel à des thermiciens. On perd beaucoup de temps, tout le monde n’est pas encore apte à résoudre tous les problèmes de la RT2012. Il n’existe pas d’interlocuteurs, nous ne savons pas très bien comment gérer les différents formulaires à remplir puisque ça change toutes les semaines, tout ça fait que c’est compliqué pour nous, maître d’œuvre et Architect. Tout le monde est un peu perdu.

Je comprends mais qu’est ce qui a changé dans votre manière d’appréhender la construction ?

Vous savez, travaillant sur des maisons ossature bois, ça fait longtemps que je suis au label BBC donc la RT2012 n’a pas changé grand-chose. Là où j’ai constaté un changement important, c’est dans les démarches qui précèdent la construction de la maison.

La RT 2012 c’est donc juste plus de paperasserie administrative ?

Juste ça non, mais on a doublé le temps qu’il faut pour obtenir un permis de construire.

Ok, et vous vous occupé uniquement de la construction de la maison ou vous vous occupez aussi du chauffage et de l’aménagement intérieur en générale ?

On fait tout puisque il y a plusieurs corps de métier dans le groupement Maison Eco Malin.

Quels sont les modes de chauffage les plus demandées?

Alors déjà je ne fais pas de chauffage au gaz donc l’installation type serait composée d’un poêle à bois et d’un appoint électrique. Sinon, j’ai installé un poêle de masse qui est un très bon appareil mais je ne m’occupe pas vraiment de cette partie. Ce sont plutôt les clients qui voient ça directement avec leur fumiste mais la tendance va vers le poêle à granulés.

Ce ne sont pas vraiment eux qui choisissent puisqu’il y a un certain nombre de normes à respecter avec cette nouvelle RT2012.

Oui effectivement mais on fait une étude thermique en fonction de leur choix. Mais dans la plupart des cas ce sont des poêles étanches qui sont sélectionnés pour coller aux normes BBC.

Le changement est vraiment important par rapport à la RT2005 ?

Oui, il y a trop de changement et ils se font de manière trop rapide. Il aurait presque fallu une RT intermédiaire pour que les nouvelles normes soient mises en places petit à petit et pour justement éviter la situation actuelle ou les professionnels sont une peu perdus et sans interlocuteurs pour s’en sortir.

L’effort pour s’adapter vient de l’industriel ou du constructeur ?

Les deux. Aujourd’hui, en matière d’isolation, on a des produits sensationnels et les industrielles travaillent beaucoup sur les isolants. Tous les jours il y a des nouveaux produits qu’il faut tester. Le secteur évolue très vite. La RT 2012 a accéléré le développement de nouveaux produits mais un isolant comme la laine de bois est environ 30% plus chère qu’un isolant minéral. Ces nouveaux produits ne sont donc pas toujours compatibles avec le budget des clients. Si on respecte la RT 2012 à la lettre, une maison coûte aujourd’hui 30% plus chère qu’elle coûtait sous la RT 2005.

Je suppose que les budgets, eux, n’ont pas augmentés ? Comment faîtes vous pour faire rentrer le surcoût de la RT2012 dans le budget de vos clients ?

L’effort ne vient pas vraiment de notre côté. Les clients réalisent certains travaux eux-mêmes, le carrelage ou la peinture par exemple, pour faire des économies. En général, les gens sont sensibles à la RT2012 et pour eux, c’est la dépense importante. La conséquence, c’est que les constructeurs enregistrent une baisse de leurs chiffres d’affaire de l’ordre de 20%.

On peut donc dire que l’effort est partagé entre l’industriel, le constructeur et le client ?

Bien sur. Le cahier des charges pour la RT 2012 est systématiquement rempli mais ça se fait au prix d’efforts fait par tous les acteurs. Une personne qui veut un 150m² avec un budget d’avant RT2012, On va essayer de lui proposer un 120m². La concession se fait donc à tous les niveaux mais elle n’est pas toujours bien acceptée des clients.

La société Maison Eco Malin a un site web. Retrouvez les sur www.maison-eco-malin.com.

se-chauffer-au-bois.com